LE RÉSEAU IN-TERRE-ACTIF

Un outil d'éducation et d'engagement pour de jeunes citoyens solidaires

Journée mondiale de l'alimentation

primaire 2e cycle 3e cycle   secondaire 1e cycle 2e cycle
  1. Description de la journée
  2. Actions proposées
  3. Outils pédagogiques
  4. Liens d'intérêt

Description de la journée

Le 16 octobre de chaque année, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) célèbre la Journée mondiale de l'alimentation. Depuis 1981, on commémore ainsi la création de cette organisation, qui a eu lieu le 16 octobre 1945. Cette journée internationale permet de sensibiliser la population à la lutte mondiale contre la faim.  Elle vise aussi à soutenir et à faire connaître des projets qui investissent dans les infrastructures rurales pour améliorer le rendement agricole dans les pays où la famine sévit.  

 

La famine : un problème persistant

La famine fait partie de l’histoire humaine depuis la nuit des temps. De l’Europe médiévale à l’Afrique contemporaine, tous les peuples ont dû, à un moment ou à un autre, affronter des périodes durant lesquelles la nourriture se faisait rare. De nos jours, les populations les plus riches ont peu de difficulté à satisfaire leurs besoins caloriques quotidiens. On constate même que de plus en plus de gens souffrent d’obésité, résultat d’une alimentation trop riche et du manque d’activité physique.  

Malgré d’importants progrès techniques en agriculture, dans les transports et dans la conservation des aliments, la famine affecte toujours une grande partie de la planète : en 2013, on estimait que 12,5% de la population mondiale (868 millions de personnes) avait un apport alimentaire insuffisant. La situation est d’autant plus troublante que d’importants surplus de nourriture sont jetés aux ordures dans les pays riches pendant que des millions d’êtres humains luttent chaque jour pour trouver de quoi survivre. En outre, le dumping alimentaire réalisé par les agriculteurs américains ou européens appauvrit les producteurs du Sud en leur faisant perdre leur travail et leur source de revenus. Ces derniers doivent donc souvent migrer vers les villes où ils se retrouvent dans la misère, entassés dans des bidonvilles.

De plus, les changements climatiques constatés depuis quelques années accentuent les problèmes de désertification et d’érosion des sols. Le nouveau climat et les nouvelles conditions des sols menacent grandement les cultures déjà peu productives de plusieurs pays en voie de développement. On doit également considérer les impacts de l’urbanisation et de l’explosion démographique sur l’agriculture. Il faudra donc redoubler d’effort dans les années qui viennent si l’on veut faire de la famine une histoire du passé. 

Les conséquences funestes de la famine

L’eau et la nourriture sont à la base de la vie et de nombreux problèmes découlent de leur rareté. Bien que personne ne puisse survivre à long terme sans manger suffisamment, ce sont les enfants qui sont les plus fragiles face à la malnutrition. Un déficit alimentaire peut menacer grandement leur développement physique et mental et ils sont les premiers à périr lorsque les famines frappent certaines régions du globe. On évalue d’ailleurs que plus du quart des enfants de moins de 5 ans des pays en développement sont mal nourris. Plusieurs de ces enfants, même s’ils réussissent à survivre, développeront de graves problèmes de santé qui les suivront à l’âge adulte.

 

De la nourriture pour tous : un rêve toujours vivant

Jusqu’ici, aucune époque n’a connu d’abondance alimentaire pour l’humanité entière. Cela ne signifie pourtant pas qu’il soit impossible de faire disparaître la malnutrition. Le Programme alimentaire mondial de l’ONU permet de fournir des denrées comestibles à des peuples vivant une crise alimentaire. L’organisation distribue ainsi année après année des millions de tonnes de nourriture à plus de 80 millions de personnes dans 75 pays. Toutefois, cette solution n’apporte qu’un soulagement temporaire et la lutte contre la faim ne pourra être gagnée qu’à travers le développement d’infrastructures agricoles durables dans les pays les plus pauvres. L’accessibilité des aliments passe aussi par une diminution substantielle de la pauvreté à l’échelle mondiale, l’établissement d’un commerce plus équitable et l’arrêt du dumping alimentaire du Nord dans les pays au Sud.

   

Les Objectifs du millénaire pour le développement, une initiative de l'ONU, mettent au premier plan l’élimination de l’extrême pauvreté et de la faim. Depuis leur mise en oeuvre, en 2000, l’ONU témoigne d’améliorations notables dans plusieurs régions du monde, notamment en Asie et en Afrique subsaharienne. C’est dans cette mouvance de conscientisation au problème de la faim que s’inscrit la Journée mondiale de l’alimentation. À force de sensibilisation, la FAO espère faire naître un esprit de coopération qui mènera à une répartition plus équitable des ressources alimentaires de la planète.

 

GLOSSAIRE:

Dumping : Une manière déloyale de concurrencer les produits des pays du Sud ou d’écouler un surplus en rendant ceux du Nord bien moins chers via des subventions à l'exportation. 

Explosion démographique : Croissance accélérée d’une population.

Urbanisation : Concentration croissante de la population dans les agglomérations de type urbain (villes).


Actions proposées

- Au quotidien, il importe d’éviter de gaspiller de la nourriture. Par exemple : demande une portion plus petite lorsque tu as moins faim ou évite de laisser de la nourriture se dégrader dans le réfrigérateur. Sensibilise ton entourage en partageant tes idées afin d’éviter le gaspillage et de lutter contre le problème de la faim à l’échelle familiale et locale.

- Lorsque c'est possible, encourage le commerce équitable. Celui-ci garantit un prix stable et juste aux producteurs du Sud, qui peuvent alors améliorer leurs conditions de vie et mieux se nourrir. En outre, le commerce équitable met de l’avant un plus grand respect de l’environnement par des pratiques agricoles plus saines, tout en garantissant que les produits qui en sont issus n'ont pas été conçus en exploitant les travailleurs.

- Organise un "Banquet de la faim" dans ton école afin de sensibiliser les élèves, le personnel et les familles aux enjeux de la faim dans le monde.


Outils pédagogiques

Affiche pédagogique "Pour un monde sans faim"

Album thématique "Comprendre pour agir : Le commerce équitable"

Animation "De la faim dans le monde à la souveraineté alimentaire"

Animation "L'eau"

Animation "Le commerce équitable"

Contravention verte sur le thème de l'eau

Diaporama "Des aliments par pays"

Diaporama "L'eau embouteillée"

Fiche pédagogique sur l'eau potable

Fiche pédagogique sur la consommation responsable

Fiche pédagogique sur la consommation responsable au Canada

Fiche pédagogique sur la faim dans le monde

Trousse pédagogique "À la découverte du continent africain" : Éthiopie


Liens d'intérêt

Aliments du Québec

Coalition souveraineté alimentaire

Journée mondiale de l'alimentation - FAO

La faim dans le monde en 2013 - Programme alimentaire mondial (PAM)

Les Banques alimentaires du Québec

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ)

Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO)

Projet "Je cultive ma citoyenneté" - Une initiative de l'UPA et du Centre de développement pour l'exercice de la citoyenneté (CDEC)

Sauve ta bouffe - Trucs et astuces pour limiter le gaspillage alimentaire

Réseau pour une alimentation durable (RAD)

Trousse pédagogique "À la soupe!" - Équiterre

Trousse pédagogique "La terre dans votre assiette" - EVB 

Trousse pédagogique "Qui sème... récolte la faim!" - Oxfam-Québec

Union des producteurs agricoles (UPA)