Le rôle du clergé dans l’assimilation des autochtones

J’enseigne la foi catholique aux « Indiens ». Sans cela, ils n’auraient pas accès au paradis après leur mort. Je sauve donc des âmes !

Une fois convertis à la religion des conquérants, les autochtones abandonnent leurs coutumes que je trouve « barbares et sauvages » pour vivre selon l’ordre et la culture européenne. Ils nous semblent ainsi plus dociles.

Convertir les autochtones comporte plusieurs difficultés . Les missionnaires sont peu nombreux et les langues amérindiennes sont diverses.

Malgré tout, nous réussissons notre mission grâce à des techniques de conversions astucieuses.

Parmi celles-ci :
- Détruire les anciennes idoles autochtones;
- Éliminer les «leaders» religieux indigènes;
- Endoctriner les enfants dans des écoles catholiques;
- Faire des prédications, etc.


Sur ce, je vous incite fortement à venir me voir dimanche prochain pour vous confesser de vos péchés…


Question suggérée

En terminant votre visite à Mexico à l’époque de la colonisation, vous pouvez tester vos connaissances acquises en répondant à la question suivante :

En quoi la société coloniale mise en place après la conquête européenne crée-t-elle et perpétue-t-elle de profondes inégalités sociales?

N.B. : La réponse à cette question vous sera donnée ultérieurement par votre professeur. Elle est également disponible sous la rubrique «fiches pédagogiques» dans la barre de menu ci-haut.